Historique


C’est en 1999 à l’Auberge Universelle où il y avait 5 personnes qui se concertaient pour organiser une journée technique sur la réparation du béton où les premiers pas vers la création d’une section locale ont débuté.

Toutefois, ce n’est qu’en 2001 que la section locale a vraiment pris son envol et que la section a été créée et reconnue par l’International Concrete Repair Institute (ICRI). Dès le départ, une douzaine de membres faisaient partie du chapitre local. Les membres pionniers qui ont contribué à la mise-sur-pied de la section étaient ; Guy Desroches, Mario Desroches, Pierre Hébert, Pierre Lacroix et François Charbonneau.
 
Après quelques années, et en raison de la complexité du processus, ce n’est en 2007 que l’ICRI section du Québec s’est incorporée et qu’elle fut enregistrée comme une Organisation sans but lucratif (OSBL). 
 
En 2010, une section affiliée à Québec fut créée afin de répandre les activités de l’organisation sur un plus vaste territoire et pour répondre à la demande grandissante pour des activités dans la ville de Québec. Depuis, la section du Québec supporte la section affiliée dans ses activités.
 
En 2012, la section locale a reçu le Congrès du printemps de l’ICRI au Delta de la Ville de Québec. Ce fut un événement exceptionnel où la deuxième meilleure assistance avait été enregistrée en date de ce congrès. La section locale recevra à nouveau un congrès de l’ICRI au printemps 2017 au Westin à Montréal.
 
Aujourd’hui, la section locale ainsi que la section affiliée organisent près d’une douzaine d’activités par année de nature éducatives ou de nature à favoriser l’échange entre les différents acteurs du domaine par le biais de réseautage.

C’est en 2015 que la section locale a compté sur son plus haut niveau de membres, soit plus de 100 membres. Après une période où le nombre de membres a légèrement chuté à un peu de plus de 80 membres en 2017, la section a été en mesure de recruter de nouveaux membres et nous espérons accomplir notre objectif de retrouver le chiffre magique de plus de 100 membres à la fin de 2018. Cette quantité de membres place la section locale parmi les chapitres les plus gros en termes de membres sur plus de 35 chapitres ouverts.

De plus, la participation des membres locaux qui siègent au sein de divers comités à l’international fait de l’ICRI Section du Québec un des chapitres les plus dynamiques et reconnus au sein de l’organisation.